Puissance TOS, la symphonie de tous!!!
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 ^Tiens, l' auteur pouri reviens ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Netuk



Nombre de messages : 1650
Localisation : 123 rue bidon
Date d'inscription : 22/11/2004

MessageSujet: ^Tiens, l' auteur pouri reviens ...   Dim 27 Fév à 21:29

Tiens, mais c' est l' auteur tout naze ^^ ... et oui, j' ai re-pondu une fic -__-"' ( O non !!!! ) Et, je pense m' être amélioré ^^ ... pour ceux a qui je l' ai passé, j' ai peut modifier, et c' est bien plus long ^^ parceque j' ai rajoutez le passé du heros ^^ ... BVa, vous ètes pas oubliger de tout lire, mais lisez un chtit écantillons de la fic elle même avant de racrcochez, se serait simpa ^^ Bien, Allez, pour se qui en on le courage ... Bonne lécture ^^ !!!!! (Bon, sa, c' est juste une éxpliquation du monde dans lequel évolurons nos joyeux compagnon ^^ )


Adofe, un monde de magie et de combat, se voit devenir petit a petit un lieu divisé par les guerres et les querelle sans importance de pitoyable noble. Les seigneurs se dispute les terres et le reste subi! Le monde est sous la tiranie de plusieur Seigneur ... mais ce système va être changé par le plus grand mage que le monde ai jamais porté ...
Voici l' histoire de celui qye l' on LE MAGE !!!

Avant tout, quelque éxpliquation :
Dans se monde, les guerrier se divise en 2 grandes classes:
-Ceux qui sont doté de pouvoir!
-Et les autre!
LE pouvoir est le don d' utilisé de la magie sans incantation pour une chose spécial ( exemple : faire apparaitre le feu comme sa ) ! MAis tout le monde, peut en revanche réciter des formule magique et faire apparaitre du feu, mais c' est plus long !
Autan le dire tout de suite, cet différence attire les seigneur pour leur armé, et la haine du favoritisme!
En effet, ceux doté d' un pouvoir sont ai du reste du monde pour leur difference, et quand on est en minorité ... juste 1 / 100 est doté de pouvoir !
Mais, dans ce monde, en la contré de Zifa, nait un enfant qui est au dessus de tout autre mage de pouvoir, lui, il avait 2 pouvoirs ! Et en plus, ces 2 pouvoir étaient démusurement puissant ...
Controlé l' eau
COntrolé le l' écoulement du temps !




LA FIC


Un homme était allongé prés d’ un lac, sous un arbre, en arrière fond se dressait un château, trônant sur une cité d’ où s’ échappait une épaisse fumée …
La scène était banal, mais en s’ approchant, on remarquait que l’ homme un question n’ était pas classifiable dans cet catégorie … enfin, si, il faisait partit de la race humaine, il pouvait se reproduire avec et avait en gros la même apparence, mais il arborait quelque détail qui le rendait réellement singulier …
Il avait la vingtaine, plus précisément, 19 ans ( et tout ce qui va avec), et pourtant, ses cheveux était blanc et formait des pic hors-normes … Ses yeux, dons l’ iris était verte, montrait timidement sa pupille de couleur bleu… et pourtant, il voyait comme les autre, mais sa pupille était bleu … Et, surtout, pour finir, ses oreille était arrondis, comme le reste des humain … « sa na rien d’ extraordinaire, sa, c’ est plus que normale et banal »me direz vous … et bien non ! Voyez vous, en ce monde, ceux qui ont des pouvoirs, ils ont les oreilles pointus, et lui, échappé a cet règle, incroyable, de plus, chez lui, ses pouvoir n’ avait pas été innée, contrairement au autre, il les avait eut a l’ age de 8 ans, mais il se souvenait de rien.
Bref cet homme était sec, et visiblement épuisait, il soufflait comme un bœuf, mais a des intervalle si lent qu’ on aurait dit que ce n’ était pas naturel. Et justement, sa ne l’ était pas … Après une minute qui lui équivalait a une heure de repos, il tourna la tête vit que de la cité s’ élevé un nuage de fumé …Tout se précipita dans sa tête … et si ? Non… mais quand même, il fallait vérifier … L’ homme se leva au ralentis, et d’ un coup, il fila comme une flèche, cet rapidité faisait un tel contraste a sa lenteur d’ il y’ a quelque seconde que on aurait dit une autre personne …
A l’ entré de la citée, une bonne centaine de garde était en faction devant la porte … pourquoi tant ? Les doutes et les craintes de ce singulier personnage s’ amplifièrent … Il franchi la barrière a une allure qui dépassé les limites humaines, et sema les gardes en quelque seconde .. puit, il se retrouva devant l’ origine de se feu … il s’ arrêta, une maison brûlait, un homme était enfermé dans 2 cocon magique en face … tout se bousculait dans sa tête .. ils avaient peut être survécu …
Soudain, il vit du sang se répandre, derrière la maison, et un garde dont la lance était maculé de cet même substance .. il accouru, bousculant les soldats qui ne comprirent pas tout de suite.
Et là, il vit avec horreur une tête familière d’ une vingtaine d’ année gisant sur le sol, entaillé de nombreuse plait, baigné dans son sang, et blanche … Il reconnu avec horreur sa sœur … Il commença a sangloter, et vit a la fenêtre un corps calciné, encore brûlant. Il se releva, le sang lui recouvrai les main, et arrêta de sangloter pour se tourner vers les gardes, leur lancer un regard plein de haine. Il s’ adressa a eux dans un ton qui monté en crescendo.
-VOUS !!!!!!!! Vous commencez par brûlez ma demeure, vous tuez mes parents, VOUS EGORGEZ MA SOEUR VOUS EMPRISONNEZ MON AMIS !!!!!!!
Le soldat commençait a prendre peur et balbutia :
-C’ était les ordres… on y pouvez rien …
Un sourire de dément s’ afficha sur la tête défiguré par la rage du personnage, il hurla de sa plus haute voix …
-VOUS SAVEZ QUOI ? J’ AI UN AUTRE ORDRE POUR VOUS MISERABLE !!!! CREUVEZ !!!!!!!!
Une lumière baigna soudainement son bras, et, l’ homme récita quelque parole incompréhensible. Une lumière concentré en boule jais de son bras pour percuté les hommes armés. Au contact des humains, la boule explosa Déchiquetant ainsi leur chair.. Puit, l’ homme s’ effondra sur le sol en état de choque, et fatigué… Il fut rappelé par une voix familière ….
-Nako !!!!! Grouille toi, La garde se ramène ! Libère moi et tire toi !!!!!!!!!
Le dénommé Nako se réveilla de sa torpeur l’ homme qui lui avait hurlé dessus était celui emprisonnait dans les 2 cocons… en effet, les gardes de l’ entré était maintenant sur les lieu … L’ homme du nom de Nako fit quelque signe de main et les deux cocon qui emprisonnait l’ homme se brisèrent Libérant un homme du même age que lui, au oreille pointu, au yeux marron, des cheveux violet, cour et hérissé sur son crane un corps petit, svelte, et une peau plutôt blanche … Puit, il se tourna vers les soldat …. Ceux si Annoncèrent :
-Nako Zagen c’ est vous ?
Le concerné esquissa un sourire.
-Oui et alors …? Y’ a un problème avec sa ?
Le soldat prit un aire fier et important
-OUI !!!! Vous êtes recherché et votre tête est mise a prix, vous allez nous suivre sans faire d’ histoire auprès de sa majesté !
-JE me fout royalement de votre majesté, en fait, je m’ en vais la tuer …
Puit, il tourna le dos, et commença a s’ en aller …
-Je regrette, mais nous pouvons vous laissez faire, de plus, vous avez tué un camarade, je réclame vengeance
Le soldat avait posé sa main sur sont épaule pour le retenir …
Nako prit sa main et l’ ôta de sa personne…
-Ne posez plus vos salles< pattes de sous fifre sur moi ! Est ce clair ?
Le garde le lâcha, puit, prit un sourire nargueur …
-Tu penses pouvoir t’ opposer à un bataillons de 100 soldats royaux ? Tu est fou !!
Nako se retourna, ce même sourire dément lui déformé le visage …
-Bande de cafards ! Je vais vous tuer !!!
Un rire s’ éleva alors du rend des soldats, et le chef chargea, et juste avant de toucher Nako de sa lame, il fut entaillé de tout les coté avec sa propre arme sans s’ en apercevoir …
Les rires des gardes cessèrent aussitôt, et l’ armée commençait a reculé, puit, ils chargèrent …Nako pensa
*Naho : Merde, je peut pas les tuer avec de l’ ancienne magie c’ est trop usant … et avec une lame … impossible même avec mon pouvoir, sa userait trop de ma magie … j’ y ai déjà pensé, mais je peux pas faire sa … remarque … je ne vais pas me laisser tuer sans avoir tué se meurtrier *
Il poussa un hurlement bestial …Le gars qui était emprisonné le regarda bizarrement et, tous les gardes explosèrent en même temps, il n’ y avait ni feu, ni bruit d’ explosion, mais leurs sangs sortaient de leurs corps, déchirant ainsi leur peau et leurs organes…
L’ homme se releva et comme si de rien n’ était, il se dirigea vers le châteaux royale d’ un pas conquerrant, contrastant avec son allure de démens d’ il y’ a 5 seconde , en compagnie de son ami au nom inconnu, qui le regardait un peut de travers … Puit, l’ ami en question prit la parole …
-Euh, tu vas bien ? Pourquoi y’ a eut tout sa ? Qu’ est ce que tu vas faire ?
-Ne te mêle pas de sa, Baran …Laisse moi régler mes comptes seul !!!!
-Enfin, je suis ton ami …
Mais avant de finir sa phrase, il se prit un coup a dans le ventre a une énorme vitesse et s’ évanoui sur le coup … Il le regarda avec un air bienveillant
-Tu est le seul être cher qui me reste, ne péri pas …
Et, il le laissa la, au milieu du trottoir avec pour protection un cercle magique prévu a cet effet
* Nako ( il pense ) : qu’ ai je fait pour mériter sa ? En fait, je le sais, mais pourquoi mes parents !!!???? … pourquoi ai je fait sa ? La liberté vaut elle plus que mes parents et ma sœur ? Je suis le dernier des crétin … je me déteste *
Ce mots, il hurla, et en même temps il frappa une carriole qui vola en éclat …
Mais, qu’ était il arrivé en son passé ? … Et bien
Ses souvenirs les plus vieux remonte a l’ age de 8 ans … c’ est pas banal sa. En fait, Son souvenir le plus vieux, sa reviens a un jours d’ été, il ouvrai les yeux pour voire la tête d’ un couple d’ age moyen se remplir de joie, puit, leur têtes se décomposer quand il annonçai : « Qui … Qui êtes vous ? » … Vous vous imaginez, être les parents d’ un gosses qui a disparu il y’ a 24 heure, puit, le retrouver pour qu’ il vous demande votre identité ?? Et bien, sa fait un choc … Aussi, aprés cet incident, l’ enfant reprit une vie, avec un sacré retard quand même, mais une chose avait changée, L’ enfant était doté de deux pouvoirs, celui de contrôler la vitesse d’ écoulement du temps, et celui de contrôler l’ eau, quelque chose d’ immense pour un enfant, aussi, il se jura de ne jamais utiliser ses dons, ils étaient trop dangereux …
Mais un beau jours, Une armée entra dans les mur de la ville, et se fut un massacre, tout le monde seraient mort si Nako bn’ était pas intervenu … Il a mit K.O. deux garde en moins de temps qu’ il ne faut pour le dire, à l’ age de douze ans quand même… Puit, il c’ est saisi d’ une épée et par un miracle, celle des ennemie on rouillé, ainsi que toute les parti métallique des envahisseurs … Ils ont pris la fuite devant un telle gosse. Le seigneur, ayant remarqué cet enfant le fit convoquer et proposa a ses parents de garder leur boulot et de toucher une prime si il pouvait lui laisser l’ enfant … Ils acceptèrent, en savant qu’ ils n’ avaient pas le choix et toucher une prime était un miracle …
Ainsi, Nako passa 5 ans de sa vie en école, où il y rencontra un brillant élève du nom de Barran dont le pouvoir était de faire des sort d’ ancienne magie plus rapidement, en s’ épuisant moins, et en créant des sorts plus puissant, naturellement, il fraternisa avec cet enfant qui devint son seul ami. Dans cet école, il apprit de nombreux tour, mais en perfectionna que quelque un, le reste, il s’ en fichez, mais sa lui valait des résulta médiocre …
Enfin, a l’ age de 18 ans et demi, il sortit de l’ école de magie avec Baran et ils s’ en allèrent vers leur ville natal. Le chemin était semé de brigands, mais sa tenu de mage lui assurait le respect des autre et la crainte de plus, quand on est deux mages… Quand il arriva, leurs parents les accueillerent, mais le roi également qui les enrôlèrent sans leur laisser le choix, quand vos parents appartiennent à un seigneur .. Ils s’ entraînèrent 6 mois et au moments de rejoindre les rends de l’ armée comme convenue … Nako refusa, il voulait la liberté, alors, il c’ est tiré, sans demander l’ avis des autres. Alors, pendant qu’ il marchait dans les plaine, il fut stoppé par deux personnes, un combat s’ en suivi où Nako gagna facilement, mais il c’ était accéléré pour être plus rapide, alors, pour ne pas mourir 30 ans après sa naissance comme si on en avait 80, après une accélération du temps, il faut se ralentir a peu prés autan que l’ on a accéléré, pour préservé l’ équilibre … la suite, vous la connaissez …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheehna
Power membre
Power membre
avatar

Nombre de messages : 568
Date d'inscription : 24/01/2005

MessageSujet: Re: ^Tiens, l' auteur pouri reviens ...   Dim 27 Fév à 22:18

Pfffffff toujours auant de fautes qu'a ma première lecture bien que ta conjugaison ai été amélioré
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark-Kratos 87
BAVARD
BAVARD
avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : J'suis nul en géographie ...
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: ^Tiens, l' auteur pouri reviens ...   Lun 14 Mar à 18:31

D'abord dit pas que tu es naze car c génial !!!

Ensuite , c vrai que ta fait des fautes d'orto mais on s'en fout ,c pas le plus important.

Continu comme sa et envoie ton roman chez un bon éditeur et avec un peu de chance ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Netuk



Nombre de messages : 1650
Localisation : 123 rue bidon
Date d'inscription : 22/11/2004

MessageSujet: Re: ^Tiens, l' auteur pouri reviens ...   Mer 16 Mar à 19:04

Dark-Kratos 87 a écrit:
D'abord dit pas que tu es naze car c génial !!!




Euh ... va voire mes autre fic et on en repalre ... T_T ... certe, celle la est mieu, mais les autre ...
Citation :
Ensuite , c vrai que ta fait des fautes d'orto mais on s'en fout ,c pas le plus important.
Ta raison, pour les fotes... On s' en fouent !!!!!!!!!!!!!
Citation :
Continu comme sa et envoie ton roman chez un bon éditeur et avec un peu de chance ...
Et le troisième : Sa, sa relève de la sience fiction mon gars!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lloyd*-*78
BAVARD
BAVARD
avatar

Nombre de messages : 35
Localisation : Devant ma console
Date d'inscription : 14/03/2005

MessageSujet: Re: ^Tiens, l' auteur pouri reviens ...   Mer 16 Mar à 22:31

C'est sublime du point de vue de l'histoire et de l'orthographe mais c'est pas très important.
Sinon,c'est gore et j'adorrreeeeeeeeee Mr. Green
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAshEan
Habitué
Habitué
avatar

Nombre de messages : 64
Localisation : entre mon oreiller et le frigo ....
Date d'inscription : 16/01/2005

MessageSujet: Re: ^Tiens, l' auteur pouri reviens ...   Jeu 17 Mar à 17:08

j'adooore ^^ les personnages sont très bien pensés tant au niveau physique que psychologique !
et tu sais l'orthographe j'ai vu pire que toi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aeonchilds.populus.ch
Dark-Kratos 87
BAVARD
BAVARD
avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : J'suis nul en géographie ...
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: ^Tiens, l' auteur pouri reviens ...   Jeu 17 Mar à 19:05

Mais si tout est possible !!

J'ai balancé un roman que j'avait écrit chez un éditeur, au début sa lui a plus mais il a refusé pour raison que mon livre risquai de pa marcher et patatipatata j'usqu'a que j'abendonne .

Alors tu peu essayé et sit'es un tou piti peuplus tenace que moi tu y'arrivera!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shihna
Power membre
Power membre
avatar

Nombre de messages : 949
Localisation : Où que nous soyons, nous sommes reliés...
Date d'inscription : 09/01/2005

MessageSujet: Re: ^Tiens, l' auteur pouri reviens ...   Jeu 17 Mar à 19:43

Bravo Netuk!!
Elle est bien ta fic ^^
Tu vois tu t'améliore ^^
Allez continue ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Netuk



Nombre de messages : 1650
Localisation : 123 rue bidon
Date d'inscription : 22/11/2004

MessageSujet: Re: ^Tiens, l' auteur pouri reviens ...   Sam 19 Mar à 11:47

Ba, voici le chapitre 2 ... il m' a prit 2 semaine ou 3, faut dire que j' y ai pas beaucoup bossé >< ... Enfin, c' est bon, je l' ai terminé et il fait 4 page de world ^^' ... Ba, bonne lecture !



Nako était sur le chemin du châteaux quand deux garde s’ interposèrent, ils furent vite défirent mais pas tué … Quand il arriva devant l’ édifice, le pont-levis s’ éleva empêchant ainsi l’ accès au châteaux a tout être normale, mais pas pour un mage de pouvoir … seulement, la situation se compliqua : Des archers, arbalétriers et mages se postèrent au dessus de la muraille, et canardèrent notre héros de tout se qui avait, flèches, sort, carreaux …
Nako s’ arrêta une seconde et forma un dôme d’ eau qu’ il gela pour le protéger … Puit, il prit l’ eau des douves et prolongea la muraille en hauteur avec … Alors, toute l’ eau gela d’ un coup se qui eut pour effet de bloquer toute les attaques de la muraille …
Et, les chaînes qui retenait le pont-levis lâchèrent, elles avaient rouillé pour une obscure raison … Le pont-levis redescendit et Nako marcha, sans se prendre un seul tire de quoi que se soit, tous étaient stoppé pas des bout de glace apparaissant dans l’ air … Puit, l’ homme entra dans la tour principal. Il connaissait le, il était déjà venu, c’ était ici qu’ il avait signé l’ arrêt de mort de ses parents … jamais il n’ avait cru le remonter un jours, l’ escalier de cet tour …
Il poussa les porte royale et se retrouva dans une salle de réunion luxueuse ou une dizaine de noble se turent a l’ arrivé de l’ importun … Nako inspecta rapidement la salle et vis le seigneur, le mage avança, et se concentra sur l’ eau qui l’ avait dans son corps pour la faire sortir … mais rien … Quand il regarda a nouveau, il vit un mage interposé qui avait gravé dans l’ air une rune d’ anti-magie qui avait stoppé son pouvoir … Puit, avec une vitesse surprenante, il lança un sort d’ attaque qui consiste a balancé un pic de roche sur ton ennemie …
Nako esquiva avec difficulté, et contre attaqua avec un minsse filé d’ eau projeté a une grande vitesse … le mage para avec sa main droite qui fut entaillé … Nako eut un sourire triomphant et annonça:
-On appelle sa la flèche de l’ eau, cet technique tire sa force de sa rapidité, et aussi de son contrôle …
Le filin continuer sa trajectoire et alla blesser le roi, celui ci hurla, attirant l’ attention du sorcier qui laissa une ouverture a Nako en profita pour envoyait en flèche d’ eau qui gela, créant un pic de glace qui se planta dans la nuque du mage, le tuant. Mais, dans son dernier souffle il donna une protection a son souverain, une protection d’ anti-magie …
A cause du vacarme, un homme descendit, il était bien bâti, ces muscles imposai par leur taille, sa chevelure blonde luisait et cachait la moitié de son visage, , et sa tête de demeuré cassé le cliché gosbow …Il tenait dans ses grosses mains une épée au taille remarquable, épaisse de cinq centimètre, longue de deux mètre et large de 20 centimètres … c’ était quand même inhabituel … Le seigneur eut un regard déformer par une joie sadique et ordonna :
-Tue le !
Nako tenta de « l’ exploser », mais rien …
Alors, le soldat marcha vers sa cible dans le but de la tuer … Nako eut un léger sourire, et se mis en position d’ esquive … Mais, il ne put plus bouger un seul de ses membres a part la tête, il était paralysé, et devant ses yeux se rapprochait un homme qui allait l’ abattre comme du bétail … L’ adrénaline montait, mais rien … pas un seul de ses organes extérieur ne se décidait a sortir de la torpeur … Alors, le mage n’ eut qu’ une seul solution … Mais il y avait peut d’ eau dans la salle, il le fit quand même, avait il le choix ? … Alors, tout l’ eau de la salle se concentra juste devant Nako, puit, il entama une formule magique qu’ il chuchota. Son bourreau se rapprochait de plus en plus . La formule n’ était pas encore arrivait a terme. Et quand les deux homme furent a un mètre loin de l’ autre … juste séparé par une légère couche d’ eau. Le soldat leva son épée au dessus de sa tête, et de sa voix grave annonça :
-Fais ta prière …
La formule maintenant achevé, La proie leva la tête, un sourire au coin des lèvre …
-Tu manque d’ originalité !
Alors, le bourreau donna un coup d’ épée de tout son poids vers sa cible, Mais, Nako cria pour mettre la dernière pièce a son sort :
-Cryogénie !!!!
Alors toute l’ eau se gela, amortissant une grande partie du choc. Le mur de glace se brisa sous le coup, et l’ épée s’ abattit sur Nako qui eut peine le temps à se protéger avec un sort de protection avorté ! Nako fut quand même propulsé sous le choc et ses bras fendu … Une situation critique .. Il réfléchit trente seconde … Dans le feu de l’ action, il avait oublié quelque chose .. il aurait put faire de l’ anti-magie …
*Nako : Je suis vraiment un con ! *
Puit, il se retrouva paralysait comme la première fois … mais, il put esquiver en annulant la magie de son adversaire, et, cet fois, son épée resta enfoncé dans le sol. Le mage en profita pour casé quelque attaque au corps a corps et remarqua que ses oreilles étaient pointu … C’ était donc un mage de pouvoir. Mais le temps qu’ il ai capté sa, Le guerrier riposta du coup de pied qui fit voler notre héros qui atterri au sol quelque mètre plus loin, affaibli !
Le rois, lui, avait prit la poudre d’ escampette …
Le combat semblait perdu, son adversaire le ruait de coup, et avec une force colossale, que Nako se demandait comment se faisait il qu’ il était encore vivant ... Le corps du héros était ensanglanté et le soldat allait porter le coup fatal … Nako ferma les yeux pour ne pas regarder la mort dans les yeux …Mais rien ne se produisis, et quand il ouvris les yeux, il vit alors son assaillant, bloqué d’ une main par un homme d’ une trentaine d’ année lui aussi massif, au muscle pas très caché, au oreille arrondi, au cheveux brun hérisser et partant sur la droite, au yeux bleu pale et à la peau matte, habillé d’ un tee-shirt noir, d’ un sweat-shirt rouge, d’ un pantalons noire orné de flamme blanche au extrémité, de chaussure noire et blanche et d’ un beandeau frontale vers… Puis, le bloqueur plaça un coup de point dans le ventre de son adversaire qui s’ écroula …
Et, l’ homme se tourna vers Nako et demanda :
-Où est ton seigneur ??
Nako : Je n’ ai pas de seigneur, je viens dans le but de le tuer, cet homme et figure toi qu’ il c’ est cassé!
-Bon, je suppose que je ne peux pas te dissuader de rentré chez ta mère pour pas te faire mal !
Nako : J’ ai vingt ans figure toi ! Et je suis sûrement plus fort que toi !
-TU me fait rire… pff, je ne vais pas te laisser mourir parce que tu es faible … considère sa comme un cadeau !
Puit, L’ inconnu le frappa avec une grande force dans le ventre … Et, il s’ éloigna dans un silence que seul rompaient ses bruits de pat, laissant alors gésir le corps du mage …
Alors, une voix s’ éleva pour dominé la marche de l’ inconnu
Nako : Je pense que tu n’ as pas saisi a quel point je suis déterminé !!
Puis, l’ homme se releva tant bien que mal et déguela.
-Pfff, quel panache !
Nako : Tais toi ou je te tue !
-Tu ferais sa ? Laisse moi rire avant que tu m’ érafle !
Nako : JE ne te toucherais pas, mais tu pourrais mourir de ma main …
-C’ est vrai, c’ est vrai, je me rappelle encore de la rouste que tu ma mis il y a deux seconde !
Le mage sentit la haine monter, mais il devait la gardé, la canaliser …
Nako : Donne moi ton nom, au lieu d’ attiser ma haine !
-Ouais, si tu veux : Fogan !
Nako marcha vers le nommé Fogan d’ un pas mal assuré et s’ écroula, autan dire que le coup du malotru l’ avait sacrement amoché…
Le musclé l’ aida a se relever puis, il se fit appuie pour notre héros …
Il marchèrent un peut et se trouvèrent bientôt dans une salle pullulante de garde prés a attaquer …
Fogan : On dirait qu’ il va falloir se battre …
Garde 1 : Et ouais, c’ est dommage que vous creviez sans une chance de survie …
Fogan eut un petit sourire au lèvre et dit : On verra sa. Si vous voulez, vous pouvez encore nous laisser passer !
Alors, les gardes éclatèrent de rire …
Garde 5 : Pour qui il se prend cet abruti ? C’ est juste un …
Il n’ eut même pas le temps de finir sa phrase qu’ il fut frappé avec force sans se rendre compte du déplacement quasi instantané de son adversaire. Le garde voltigea dans la salle sur plusieurs mètre pour s’ écraser contre un mur … Ces confrères murmurèrent leur stupéfaction et leur peur avant d’ être stoppé par les paroles de Fogan …
Fogan : Je répète, laissez moi passer …
Alors, le chef hurla : Personne n’ est éternelle, si on s’ y met tous, on le vaincra !!!
Tous les soldats chargèrent sur l’ ennemie, et une bataille enragé commença, Fogan arrivait a le latté seul, d’ ailleurs, Nako restait en arrière, il ne se souciait pas du combat ou de son issus.
Puis, lassé par la démonstration de force de son camarade, le mage avança et contourna la mêlée pour atteindre son objectif, mais un soldat se mit en travers de sa route, brandissant sa lance.
Garde : TU crois aller où comme sa ?
Alors, la lance commença a s’ abattre sur Nako quand ses mains « implosèrent » suivi du hurlement de douleur du malheureux … Alors, on aurait dit que le temps c’ était figé, tous le monde regardaient dans la direction du hurlement, personne ne prononçait un mots, tout le monde était stoppé par la scène : Le soldats avait les bras en charpies dont le volume avait était divisés par deux …
Ils avaient tous peur de cet étrange personnage au allure démente. Alors, le silence se brisa par une exclamation d’ un garde effrayé :
Garde x : C’ est un dieu !!!! Les dieux sont contre nous !!! Fuyez !!!
Garde 9: Un dieu ? Tu vas voire !
Le garde qui venait de répondre s’ élança vers Nako qui ne bougea même pas d’ un pouce et qui tua son adversaire sans effort …
Nako : Le premier qui se met en travers de ma route, je lui fait pas de cadeau !!!
L’ homme s’ avança dans la foule, et tous s’ écartèrent … même Fogan s’ écarta, puis, il le suivit.
Fogan : Raaa, tu fait me fait peur là ! Comment ta fait sa ? T’ as pas d’ oreilles pointues et t’ as pas fait d’ incantation … On dirait que tu peux réellement me tuer ;.. glups
Nako : Merci, j’ était pas au courant !
Fogan : Et en plus, il serait drôle le bougre ? Dis moi comment sa se fait !
Nako : Tu me prends au sérieux maintenant ? C’ est nouveau sa … Je n’ ai rien a te dire !
Fogan chuchota quelque mots incompréhensible, mais devinable et avança pour débouché sur le sommé de la tour. Là, le seigneur les attendait avec un sourire maléfique …
Seigneur : Hé hé hé … vous allez mourir les cloportes …
Alors, Nako resta indifférent au parole du seigneur qu’ il prenait pour dément et Fogan éclata de rire.
Le mage tenta de le faire imploser, mais rien, il avait une amulette …
Fogan : Toi ? tu espères nous mettre la patté ? Prend pas tes désir pour des réalités enflure !
Fogan fonça sur le riche mais fut stoppé dans sa lancé par un coup de faux qu’ il eut a peine le temps de parer.
Le lanceur de cet attaque était une créature ailé a forme humaine dont les seul membre a l’ air libre était ses bras recouvert d’ une couche de putréfaction, de croûte, et de saleté. Il avait une toge courte blanche tellement sale qu’ elle paraissait grise et une autre toge longue et noir paraissait en certain endroit notamment au niveau de la tête sous forme d’ une cagoule cachant entièrement son visage.
Fogan s’ élança sur l’ ennemie et le frappa au visage. La créature recula de cinq mètre sans chuter et reprit son équilibre pour contré avec autan de force.
Fogan : O, flemmard éclate chair, si tu m’ aide pas, on y passe tous les deux !
Nako remarqua que en effet, la créature était aussi forte que cet brute, mais est ce qu’ elle valait quelque chose face a lui ? Sûrement pas !
La mage essaya de faire exploser la bestiole, mais rien ne se produisit, la créature n’ était pas faite d’ eau, et sa, le mage l’ avait ressenti et troublé!
Nako : Euh … je ne peux pas la faire exploser, cet chose ne contient pas une goutte d’ eau !!!
Fogan fut surprit, enfin juste assez pour se prendre un point de la créature dans la tête.
Fogan : Bon, on laisse tomber la créa et on casse la tête au seigneur okay ?
Et, quand il regarda Nako il s’ aperçu que celui ci faisait un sort …
Quand il fini l’ incantation orale, il prononça la clé de sort : Mana blaste !!!
Alors, une boule de mana apparut dans sa main et un rayon lumineux en sorti pour percuter la créature … L’ explosion souleva une épaisse poussière qui empêche les deux compagnons de voire l’ ennemie, mais quand le brouillard poussiéreux se dissipa, la bêtes était intact, mieux encore, elle préparait un sort qu’ elle jeta après quelque seconde en hurlant de sa voie rauque : « Chagrin de l’ ange !!! »
Nako fut entaillé par plein de petite lame de mana qui parcoururent son corps a grande vitesse causant son évanouissement. Fogan se tourna vers son ennemie et le frappa de toute sa force au ventre … La bêtes ne semblait même pas ressentire le coup … Alors, la créature riposta et mit au tapi son adversaire sans trop de problème. Les deux guerrier était évanouis et leur ennemie semblait invincible … rien ne semblait être pire. C’ est alors que le seigneur vint jusqu’ aux Nako et commença a frappé l’ homme a terre rigolant comme un dément, le rire masqua l’ incantation du jeune mage qui se leva d’ un coup, attrapa l’ amulette du seigneur et fini son sort d’ expulsion. L’ homme fut alors projeté à 9 mètre et l’ amulette fut balancé dans le vide par les soin de Nako. Celui ci eut d’ ailleurs un grand sourire quand il fit exploser le tyrans. Mais le sang giclant de l’ homme tant détesté fut sa dernière vision avant de tombé sur le sol, évanouit, en proie a son ennemie que même éveillé, il n’ aurait pas put vaincre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabaku
Membre ultime
Membre ultime
avatar

Nombre de messages : 302
Localisation : dans la Forêt des Brumes
Date d'inscription : 16/02/2005

MessageSujet: Re: ^Tiens, l' auteur pouri reviens ...   Sam 19 Mar à 12:54

Bon, t'arrête pas de me faire chier pour que je la lise, mais un truc bourré de fautes (bien que tu te sois beaucoup amélioré) ça me rebute. Cela dit, si tu trouve un correcteur, et que c'est traduit en français, je lirai le premier chapitre.


patapay
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lloyd*-*78
BAVARD
BAVARD
avatar

Nombre de messages : 35
Localisation : Devant ma console
Date d'inscription : 14/03/2005

MessageSujet: Re: ^Tiens, l' auteur pouri reviens ...   Sam 19 Mar à 13:56

C'est toujours aussi bien mais avec plus de fautes lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dark-Kratos 87
BAVARD
BAVARD
avatar

Nombre de messages : 33
Localisation : J'suis nul en géographie ...
Date d'inscription : 12/03/2005

MessageSujet: Re: ^Tiens, l' auteur pouri reviens ...   Sam 19 Mar à 16:00

Les fotes on s'en fout !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
(d'ailleur moi ausi jen fait! )

Bravo t'as fait aussi bien pour le deuxième chapitre que pour le preums! thumright thumright
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Netuk



Nombre de messages : 1650
Localisation : 123 rue bidon
Date d'inscription : 22/11/2004

MessageSujet: Re: ^Tiens, l' auteur pouri reviens ...   Mer 6 Avr à 20:40

Euh, pour la petite comunauté lisant ma fique, je vous informe que j' aiu été dnas l' incapasiter de bosser dessus une semaine ... SA veux dire que sa a prit beaucoup de retard ... EN gros, pas de suite en vu_ avant ... 2 semaine ...


Dernière édition par le Ven 8 Avr à 20:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
SAshEan
Habitué
Habitué
avatar

Nombre de messages : 64
Localisation : entre mon oreiller et le frigo ....
Date d'inscription : 16/01/2005

MessageSujet: Re: ^Tiens, l' auteur pouri reviens ...   Jeu 7 Avr à 15:29

je trouvais le début un peu banal mais tu t'en sors vachement bien pour la suite ^^
Sabaku t'exagère ya pas autant de fautes que ça un peu quand mm mais c'est compréhensible ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.aeonchilds.populus.ch
Netuk



Nombre de messages : 1650
Localisation : 123 rue bidon
Date d'inscription : 22/11/2004

MessageSujet: Re: ^Tiens, l' auteur pouri reviens ...   Ven 15 Avr à 20:54

Merci de votre soutien ^^ ... même si ma fique n' a pas énormement de lecteur .... Enfin ... voila, c' est pour dire que mon pc n' a pas envi de se faire réparé ... donc, je ne pourais pas écrire de ligne pendant encore ... hum ... une semaine =(
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sabaku
Membre ultime
Membre ultime
avatar

Nombre de messages : 302
Localisation : dans la Forêt des Brumes
Date d'inscription : 16/02/2005

MessageSujet: Re: ^Tiens, l' auteur pouri reviens ...   Ven 15 Avr à 21:02

J'ai le droit de le taquiner c'est mon frère
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Netuk



Nombre de messages : 1650
Localisation : 123 rue bidon
Date d'inscription : 22/11/2004

MessageSujet: Re: ^Tiens, l' auteur pouri reviens ...   Mer 27 Avr à 17:07

Ba, le troissième chapitre ^^ ... il a été fini hier, mais j' ai eut besoin d' une préléctrice pour juger le travail avant de poster ( merci a Lorine ) voili voilou :



Depuis trois minute, son sommeil était fini, Nako était entre le sommeil et l’ éveil. Il était conscient, mais pensait encore être dans le sommeil, et sa flemme ne jouait pas en sa faveur pour le tirer du lit. D’ un coup, tous ses derniers souvenirs lui revinrent, l’ ennemie, Fogan, le sang. Il ouvrit les yeux et se redressa, il regarda autour de lui … C’ était un endroit familier, le mage le connaissait, soudain, Nako porta ses main devant ses yeux pour voire si tout cela n’ était pas un mauvais rêve … ses main était couverte de mini plait et de petite entaille. Il se leva et constata amèrement que ses jambes ne pouvait pas encore le porter, la conséquente en fut sa chute. Le fracas fit rappliquer Baran, son ami.
La figure de Nako s’ illumina, juste avant de se prendre un coup de bâton, le mage fut surprit, mais il comprit …
Nako : Je suis désolé …
Sa voix était a peine audible, enfin, juste assez pour parvenir au oreille de son ami.
Baran : Figure toi que je me suis inquiété a cause de toi !!! Si j’ étais pas arrivé, qu’ est ce qu’ il serait arriver ? Hein ?
L’ orphelin baissa les yeux légèrement honteux d’ avoir écarté son pote pour se faire sauver par lui après …
Nako : Je serais mort … je sais, mais c’ était une affaire personnelle … et puis, même là, tu n’ auras pas eut plus de chance que moi !!! Notre ennemie n’ était pas humain …
Baran : Je sais, le gars qui était avec toi me la raconter !
* Nako : alors, il est vivant se boulet … remarque, sans lui, je serait pas là …. *
Le silence s’ installa alors, sans un vole de mouche pour le perturber.Un bruit de porte se fit entendre suivit de prés par la voix forte de Fogan demandant : « O, t’ es où Ba-machin ?». Le concerné eut un léger tic nerveux et annonça : « Ici » !
Alors, Fogan entra et fut surprit de voire le blessé debout, il sourit et d’ un ton rigolard :
Fogan : Alors, la belle au boit dormant, on est tiré de son sommeil par son prince ?
Le petit tic nerveux s’ accentua et chuchota un timide : « A trois il morfle » a son ami qui commença une incantation .
Fogan : Hein, je vous entend pas les ami !
Un sourire malicieux s’ afficha sur le visage de Nako et il répondit :
Nako : Très bien, on va parler plus fort !
Alors, Baran annonça d’ une voix courtoise : « Trois »
Baran / Nako : Projection !!!!!!!
Le corps du rigolo vola et s’ écrasa dans la rue juste après avoir traversa les embrasure des deux porte. Il se releva tant bien que mal sous les rires d’ a peut prés toute les personne aillant assisté à la scène. Fogan rentra dans la maison et se retint de frapper les plaisantins.
Fogan : au faite, l’ autre ma raconté que il a retrouver le seigneur mort et pas de trace de notre ennemie … C’ est toi qui a buté la bête et tué le tyran ?
Nako baissa les yeux … il ne savait pas lui même pour la créature et le seigneur … il voulait pas en parler
Nako : Pour le seigneur, je l’ ai fait, c’ est tout … Et la créature .. en fait, j’ en sais rien … Après avoir tuer le faible, je me suis évanoui …
Le guerrier regarda le plafond et se grata le menton, Baran poussa un long et paisible « Huuuuummmm » signe qu’ ils réfléchissaient !
Après une bonne minute de silence pesant, Fogan annonça :
Fogan : Ba, on a pas besoin de savoir, sa ne nous concerne pas plus que sa non ? Le seul chose, c’ est qu’ il faut partir ! Ces soldats vont pas nous faire de cadeau …
Nako eut un léger rire et ajouta :
Nako : Pffff, je peux les tuer sans me fatiguer, tes mauviettes en boites !!!
Baran fut presque choquer de cet remarque et ouvrit les yeux comme des citrouille
Baran : Tu plaisante ? Tu peux les tuer, mais pourquoi faire des morts qui pourraient être éviter ? Partons !
Nako : Quoi ? De 1 : Tu ne décides pas !!! de 2 : Tu ne viendra pas avec nous !!!
Baran : Quoi ? Tu m’ a écarter une fois, pas deux !
Fogan : Tu pourrais être simpa et …
Nako : La ferme ! Non, c’ est non !
Baran : Je suis plus un enfant !!!
Fogan : Laisse le venir avec nous !
Nako : Nous ? Nous ? Ha ha ha !!!! Tu plaisante, je voyage seul !
Fogan : Je pars aussi, je suis impliqué dans l’ assassinat de notre cher suzerain ! Alors, pour un peu d’ ambiance, faisons route ensemble !
Baran : Je suis d’ accord !
Nako : Pas question !!! Je fais route seul et ….
Baran : Seul !!! seul !!! T’ a que se mot a la bouche, le monde existe, t’ es pas seul, je suis là non ?
Nako baissa la tête, il n’ avait rien a répondre, Baran avait raison … Il rétorqua un « Okay »
Les autres poussèrent un, Youpi sonore et même une chansonnette, puis, la légère euphorie passer, on tapa à la porte. Le silence s’ instaura et les trois homme allèrent dans l’ entré. Nako lévita car ses jambe n’ était pas encore assez forte. Un se mit devant la porte prés a l’ ouvrir, les deux autre sur les cotés, préparant un sort …
La main hésitante de Fogan se referma sur le poigné et la tourna, il ouvrit la porte d’ un coup sec pour voire sa sœur dans l’ encadrement de la porte. La fille n’ avait pas plus de 16ans, elle était brune, une petite queue de cheval basse, les yeux noisette et une peau lisse matte. Elle poussa un hurlement devant les deux males, bras pointé sur elle, chacun luisant comme la braise.
Après quelque excuse, Fogan prit un aire sérieux et annonça à sa sœur :
Fogan : Je pars … les gardes vont pas me lâcher … je n’ ai pas le choix !
Sœur : De quoi ? De quoi ? Tu pars … moi, j’ aimais cet endroit …
Fogan : Je sais, je ….
Nako : Quoi ???? Alors, tu viens pas avec moi ! Je ne suis pas un garde d’ enfant !!!
Baran : Et c’ est reparti … Monsieur le grincheux va …
Fogan : OOOOOOOOOOOOOO ! Vous allez arrêter oui ou Non ? Elle vient avec nous, la discussion est close, sinon, les gardes risque de la tuer pour me faire souffrir .. ils ont se genre de technique …
Sa fit « tilt » dans la cervelle de Nako … Ce guerrier avez raison et ses peur était justifié … Le mage comprit, alors il sourit et accepta …
Sœur : Merci M’sieur Nako …
Deuxième tilt dans la tête du mage …
Nako : Comment tu connais mon nom ?
Sœur : Ben, c’ est mon frère qui l’ a dit …
Nako : Je te trouve bien anonyme toi par contre ….
Sœur : Atiana, archer / chasseur, 1 m 67 , 45 kilo bonnet …
Nako : Sa va ! Sa va, pas la peine d’ étaler ton autobiographie !
Atiana : Hi hi …
Nako : Je sens que ce voyage va être long, mais looong ….
Et Atiana recommença se rire exaspérant.
Baran : Bon, dans une heure, rendez-vous devant la porte principal. Utilisez cet heure pour vous préparez ! Au fait, pas la peine d’ amené de l’ eau, Nako s’ en chargera.
Un « okay » général conclua la conversation et tout le monde se dispersa au quatre vents.

Une heure plus tard, devant la porte :

Nako : Ils sont en retard …
Baran : Ba, ils ont peut être dit au revoir a leurs famille et sa a été les grand adieu avec les larmes.
Nako : M’ en fous, ils sont en retard, on part sans eux …
Il commença a marcher, mais fut stoppé par un mur de pierre qui se dressa d’ un coup devant lui.
Baran : On les attend, ils ont peut être un bêtes retardement ou peut être …
A ce moment, les mages virent les deux silhouettes attendu courir a bout de souffle, et juste derrière, à leur trousse, un bataillon d’ une vingtaine de soldat les coursaient.
Nako :Je ne savait pas que tu fuyait devant le danger, taffiole !
Fogan : On voulait pas être en retard, donc, on se bat pas …
Nako ne répondit pas et vit arriver les soldats. Quand le bataillon fut prés, un lancier s’ écria :
Lancier : C’ est le mage des eaus pourpres !!! Vite, fuyez !!!
Epéiste : attend … on va le combattre …
Nako eut un bref sourire et répondit au deux guerrier : On m’ appelle comme sa maintenant … c’ est pas très original et long a prononcer … enfin, je n’ attendait pas la perfection de simple sous fifre … au fait, si vous voulez me combattre … se sera une hécatombe de votre côté, et si vous avez de la chance, vous réussirez a me faire une égratignure …
Quand il eut finit sa phrase, il remarqua que l’ épéiste venait de sortir un médaillon qu’ il reconnu aussitôt. C’ était le médaillon du seigneur défunt.
Epéiste : Tu ne peux rien contre nous hé hé hé !!
Nako : J’ avoue, c’ est pas mal … mais j’ ai déjà eut affaire a ce artefact et je sais qu’ il n’ annule pas la magie simple, et je suis un mage voyez vous. Votre plan était parfait, hormis se détail … Mais, je suis pas un tueur gratuit, et je sais que vous m’ attaquerez si je ne fait rien, donc, je choisi la fuite.
L’ épéiste fonça alors sur Nako en hurlant « Poltrons » et en bradissant sa lame. Le mage ésquiva le coup et le fit tomber avec un croc. Le guerrier se relava et vit sa propre épée sous sa gorge.
Nako : Je suis peux être un mage, mais je ne suis pas pour autan faible, alors retourne jouer au chevalier!
Pour l’ homme en armure, c’ était une humiliation de trop. Il fonça sous la colère, tête baissé, vers le mage et fut paralysé par le deuxième .
Baran : La folie t’ embrume, tu cours vers ta mort … ne gaspille pas ta vie de façon idiote …
Puis, l’ épéiste fut projeté et un volumineux brouillard s’ installa, et quand il se dissipa, pas une trace du groupe, ils avaient quittaient la ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Netuk



Nombre de messages : 1650
Localisation : 123 rue bidon
Date d'inscription : 22/11/2004

MessageSujet: Re: ^Tiens, l' auteur pouri reviens ...   Ven 6 Mai à 19:36

Voila le quatrième chapitre de ma fic, si a a prit longemps, c' est a cause de préléction enfin, ils font sa bénévolement, donc, je dit rien ^^ !
J' en été sur, je fais encore de la *** le denrier chapitre n' a pas eut de coment :'( , j' en déduis que c' est nulle, tampis, je ficerais contre tempette et ouragans!!!!






Depuis quatre jours déjà, un groupe de quatre recherché marchait vers le nord du pays, en fait, ils avançaient vers un autre pays, non pas qu’ ils avaient peur, mais en faisant face, il auraient tué trop de monde alors qu’ ils pouvaient l’ éviter. Donc, ils préféraient fuir se pays pour aller dans le pays où ils seraient le plus en sécurit, ils ne savaient pas encore où c’ était, mais qu’ importe, ils le chercheraient.
En passant dans un village, le groupe apprit d’ un marchant ambulant qu’ un phœnix sillonnait le pays et balayait de son regard toute contré, comme si il cherchait quelque chose, et sur son front trônait une pierre noir comme les nuit sans lune. Et les mages du pays parlaient d’ une puissance des ténèbres.
Baran : Il se rame quelque chose … des sorte d’ ange de la nuit, des phœnix des ténèbres … sa ne m’ inspire rien de bon … J’ aimerais bien voire ces créatures …
Atiana : tu veux réellement les voire ?
Baran : Bien sur !
Atiana : Alors, tu as ta chance, un oiseaux rouge se profile a l’ horizons …
Fogan : Où ça ?
Atiana : là bas, a l’ ouest … c’ est une petite ligne rouge dans le ciel, juste au dessus d’ un nuage étiré !
Baran : Tu dois avoir de bon yeux car moi, je ne vois … Je le vois ! Et sa ma bien l’ air d’ un Phœnix … Il faut voire sa !
Nako : Quoi ? Sa fait un détour !!
Baran : Pas grave, nous marchons sans bute …
Fogan : Je suis pas rassuré, les trucs qui vole sont pas aisément tuable par les mains …
Atiana : Bas, nous avons deux mage de pouvoir et une archer or paire, sa devrait suffire …
Nako : Très bien, je vois que les avis sont partagés, Y’ a qu’ une chose a faire … le vote
Baran : Sa me vas, que tout ceux qui veulent voire une des puissances anciennes et un magnifique animal ainsi que peu être de l’ action, et donc allé à la rencontre du phœnix, viennent à côté de moi !
Nako : que ceux qui veulent sortir leur peau le plus vite possible de cet contré de malheur et éviter de se frottait a la mort potentiel que représente une tel créature viennent a coté de moi !

Nako reste le seul tandis que le reste du groupe partait déjà vers la ligne rouge a l’ horizons. Alors, il rattrapa le groupe au pas de course encore aigris de sa cuisante défaite électorale.
Vu que l’ animal allé lui aussi a leur rencontre, le marche ne dura qu’ une heure. Au bout des une heure en question, ils avaient la bête a 400 mètre d’ eux. On voyait son regard vide et noire balayer dans toute les direction, comme à la recherche de quelque chose. Sa tête, de la taille d’ un buste d’ homme était hérissé de plumes ors, qui contrasté avec la pierre noir trônant sur son front, celle là don parler de villageois. Il avait un corps rouge et doré de la taille d’ un grand homme avec des pattes fines et longues au nombre de deux. Ses ailes était énorme, une envergure a peu prés de la taille d’ une tour.
Baran : Et ben, les ouvrages ne restitues pas l’ émotion que l’ on éprouve devant un phoenix, décidément ! Sa en valait le coup !
Atiana : OUAAAAAAAAA !!
Fogan : Impressionnant …
Nako : Je reconnais que je ne suis pas déçu.
Le regard du phœnix se posa sur le groupe qui eut un léger frisson. Et la bête ouvrit légèrement le bec où dansé des flammes croissante provenant de sa gorge.
Atiana : Sa ne m’ inspire pas, j’ ai l’ impression qu’ il va nous flamber !
Elle venait de se retourner et vit que Baran remuait les lèvre en bougeant les bras d’ où émanait une lumière blanche et éblouissante. Quand a l’ autre mage, il était concentré et ne bougeait pas, les yeux fermés. Le phœnix ouvrit grand le bec et les flammes en partirent. A ce moment, une quantité impressionnante d’ eau jaillit de terre et s’ interposa entre les flamme et le groupe, puis, du mana pur sortit des main de Baran et protégea aussi le groupe. Les défenses furent si efficace qu’ aucune flamme n’ atteint les jeunes gent.
Nako : Il a pas l’ air content de nous voire ? Quesqu’ il a ??
Baran : Je sais pas, mais en tout cas, il est exclu de fuirent, il est beaucoup trop rapide, de plus, si nous l’ attirons dans une régions habité, il risque d’ y avoir des victimes ! Mieux vaut le combattre !
Atiana : Mais, vous les mage, vous n’ avez pas le pouvoir de fuir instantanément ?
Nako : A quatre ? Sa demande énormément de magie et une concentration extrême ! Nous ne pouvons nous protéger, et nous téléporter en même temps, et aucun de nous deux à la force de faire sa sur quatre personne simultanément ! Toi Atiana, envoie des flèches, on sais jamais, et Fogan … Ben, trouve de quoi l’ attaquer !
Atiana : Très bien !
Fogan : Okay, je vais le lapider ton piaf !
Les attaques des deux frère et sœur ne semblaient même pas l’ atteindre, tandis que les deux compagnons faiblissaient, apparemment, il n’ avait pas la force de tenir face a un phœnix.
Baran : Tu peux tenir seul combien de temps seul ?
Nako : 5 secondes ! Le feu qu’ il crache fait fondre toute l’ eau que j’ ai ! Je serais a cour dans 4 minute si tu tien ta protection ! Mais en gelant l’ eau, je peux tenir seul environs 3 minute !
Baran : Okay ! Alors, gèle l’ eau ! Je vais tenter de le raisonner !
Nako : Quoi ? Bon, je te fais confiance ! Ne meurs pas !
Baran : Ne t’ inquiètes pas …
Les deux mage entamèrent une incantation. Le premier gela le mur d’ eau et le second fit sortir le mana par ses épaules. La magie prit alors forme et créa une paire d’ ailes lumineuses de quatre mètre d’ envergure environs. Le mage ailé s’ envola alors pour arriver a auteur de l’ oiseaux de feu.
Baran : Vénérable créature millénaire, quel mal de ronge ? Pourquoi cet colère ?
Le phœnix poussa un hurlement et envoya valdinguer Baran d’ un coup d’ aile. Dans sa chute, le mage tendit le bras vers la créature et lança une boule lumineuse qui zigzagua pour éviter les flammes de la bête et alla s’ écraser contre son front, juste entre ses yeux.
*Nako : Il est fou ! Faire appelle a se sort en utilisant les aile magique ? Sa consomme beaucoup trop d’ énergie !! Il doit être vide ! *
Mais a sa grande surprise, son ami rétablit sa position et atterrit sans encombre tandis que leur adversaire se tordait sous la douleur.
Nako courut a sa rencontre a une vitesse qui dépassé les limites humaine et s’ arrêta net devant l’ autre mage, souffla un peu et pris la parole.
Nako : Tu vas bien ?
Baran : Mouais … Pas très en fait … Il faut faire attention, il est aussi très fort ! Je ne pourais pas encaissé un autre coup comme sa … en plus, j’ ai plus de mana, je ne peux pas continuer le combat, mais je connais son point faible, c’ est …
Atiana : ATTENTION, SUR LE CÔTE !!!
Et sur le côté, en effet, un danger approchait. Le phœnix avait a nouveau craché des flammes qui se dirigeaient devant les deux mages ! Alors que les deux compagnons allez se faire rôtir, le feu ralentit a considérablement permettant ainsi l’ esquive de celui ci.
Baran : Pour le libérer, il faut briser la pierre noire !
Nako : Libérer ?
Mais a se moment, il leur fallut esquiver de nouveau. Atiana Se saisi de son arc, le banda, puis, elle couru vers le mur de glace qu’ elle escalada avec une aisance déconcertante.
Fogan : Atiana !!!
Atiana : T’ inquiètes … Je vais pas le louper, et puis, c’ était mon métier avant, de chasser ces bestioles !
Fogan : Ra, tête de mule ! Je viens te chercher !
Le phœnix, ayant remarqué que la jeune femme me visait de son arme, s’ approcha du mur et balaya tout le mur d’ un coup d’ aile. Fogan fut projeté au sol mais Atiana eut le bon sens de sauter et se trouvait maintenant en l’ air, visant la roche trônant sur le front de sa proie. Mais se qu’ elle n’ avait pas prévu, c’ est que la bête avait également lâché une boule de feu qui se dirigeait droit sur elle, et sa, elle s’ en était aperçu trop tard. Le feu se dirigeait vers elle et comme elle était en l’ air, elle était quasiment déjà morte et elle en avait conscience. Elle voyait les flammes mortel se dirigeait vers elle quand une masse d’ eau intercepta le feu le neutralisant laissant ainsi la vie à la jeune femme, mais même en échappant de peu à la mort, Atiana n’ oublia pas se pourquoi elle avait mit sa vie en danger et décocha une flèche qui se nicha directement dans la pierre qui se brisa, sans pour autan faire tomber les fragments. Puis, le jeune femme chuta et glissa avec élégance sur les parois du mur de glace semi détruit pour se réceptionner sans dommage sur le sol sous les ovation de l’ ensemble du groupe.
Puis, le groupe regarda en haut et vit la bête monter dans les airs ailes pliées ( ne me demandait pas comment ) puis, a une altitude assez haute, déployer tous ses membres dans une explosion de flammes joyeuse, comme un feu d’ artifice.
Baran : Il est enfin libre … et joyeux d’ être libre. Tu as réussi Atiana, tu l’ a libéré, bravo !
Atiana : Libéré ?
Mais avant que le mage ne réponde, une lumière blanche illumina le ciel, la source était le phœnix qui lui même poussait des cri de stupeur et de peur. La lumière émanait de la pierre fendu et après, la roche explosa et la bête fut propulsé et s’ écrasa sur le sol a une certaine de mètre du groupe qui ne réagi pas sous l’ effet de la stupeur. La première émotion passé, ils accoururent jusqu’ a l’ endroit où c’ était écrasé la créature, là, elle gisait, la tête explosée ainsi que la moitié du corps.
Nako : Bon, ben, on l’ a tué finalement hé hé hé …
Baran tendit son bras qui s’ embrasa d’ un coup grâce a une formule vers la créature !
Nako : Qu’ est ce que tu fais ? tu vas le ressuscité !
Baran : Oui, justement …
Fogan : Mais pourquoi ? Il va encore tenter de nous tuer !
Baran : Non, il ne va pas nous tuer, il était contrôlé par quelque chose via la pierre qui contenait un sort de soumission, en la brisant, on a brisé le charme, il ne veut pas nous tuer !
Nako : Comment le sais tu ?
Baran : Quand son aile m’ a touché, le phœnix a contré pendant quelque instant le maléfice et ma tout expliqué par télépathie qui était facilité par notre contact, ces bête sont intelligente.
Nako : SA me semble un peu tiré par es cheveux, mais je te fait confiance !
Alors, la mage s’ avança vers la créature avec son bras enflammé et appliqua sa main contre les reste de la créature qui s’ embrasa immédiatement. Le mages’ écarta lentement du brasier sans quitter des yeux la scène. Fogan et Atiana fut prit d’ une crainte impressionné et l’ autre mage regardait la scène avec curiosité. Quand le flamme s’ éteignirent, il resté que des cendres et au milieu, un oiseau rouge et jaune pas plus gros qu’ un rouge-gorge piaillant les yeux clôt.
Baran : Je vous présente un phœnix enfant … Habituellement, un phœnix qui va mourir se réfugie en sécurité dans le hauteur, mais celui là n’ en a pas eut la possibilité, il pourrait mourir encore et cet fois, sans feu pour le ramener à la vie par le feu.
Atiana : Ben, je le prend comme familier, après tout, tu as dit qu’ il ne nous voulait pas de mal.
Baran : Mouais
Fogan :Attend, je sias pas trop, il est peut être dangereux!
Atiana : Mais non regarde !
Elle prit sur son épaule le mini phœnix qui pailla affectueusement.
Baran : Il est pas dangereux, les phœnix sont très sage et ne sont pas prédateur de l’ homme, de plus, ils savent remercier et je ne serait pas étonné qu’ il la protège.
Nako : C’ est pas faux se qu’ il dit !
Fogan : d’ accord d’ accord, mais j’ étripe cet créature si il lui fait du mal !
Atiana : Ouiiii !
Puis, le groupe se dirigea vers alors vers les frontière du pays qu’ il atteignit sans encombre au bout de un jours et demi . La frontière atteinte, ils firent un campement de fortune pour la nuit où ils se laissèrent un peu allé a l’ alcool et à la joie de leur victoire, celle d’ être vivant et presque hors de danger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Azure
BAVARD
BAVARD
avatar

Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 25/06/2005

MessageSujet: Re: ^Tiens, l' auteur pouri reviens ...   Mar 5 Juil à 15:57

MAGNIFIIIIIIIK
J'adore trop beau bien fait l'histoire trop bien
J'ADORE KOI


Kiss et Bonne chance

flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Netuk



Nombre de messages : 1650
Localisation : 123 rue bidon
Date d'inscription : 22/11/2004

MessageSujet: Re: ^Tiens, l' auteur pouri reviens ...   Mar 2 Aoû à 15:55

Euh ... si tu le dis, malheureusement, je l' ai arrêté ... parceque ..; hum, j' ai l' ésprit qui ne peux pas rester longtemps sur une seule histoire, donc, si en plus, j' ai l' impression qu' on s' en contrefous, je l' arrête. Et j' avais aucun commentaire depuis peu, et le forum qui se vide, plus personne ne la lisait ... alors, je l' ai stoppé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheehna
Power membre
Power membre
avatar

Nombre de messages : 568
Date d'inscription : 24/01/2005

MessageSujet: Re: ^Tiens, l' auteur pouri reviens ...   Mar 2 Aoû à 17:22

Elle était bien ...a part les prénoms... mais bon voilà le pti tuky il a arréter ^o^
*se casse avant de ce faire buter par ce dernier*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kratos aurion$
Power membre
Power membre
avatar

Nombre de messages : 1926
Localisation : disgracieux d'une courbe tengeante de point fixe et d'encerclement vital et rotatif hydroalimentaire
Date d'inscription : 02/01/2005

MessageSujet: Re: ^Tiens, l' auteur pouri reviens ...   Mar 2 Aoû à 20:10

la ferme sheena netuk pour etre honete j'ai pas tout lu car les fic je suis pas acro desoler
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sheehna
Power membre
Power membre
avatar

Nombre de messages : 568
Date d'inscription : 24/01/2005

MessageSujet: Re: ^Tiens, l' auteur pouri reviens ...   Mar 2 Aoû à 21:29

Donc pti tuky elle était bien (tu as améliorer ton français ^.^)
Mais moi c'est les prénoms ils m'ont toujours paru très bizarres.... scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kratos aurion$
Power membre
Power membre
avatar

Nombre de messages : 1926
Localisation : disgracieux d'une courbe tengeante de point fixe et d'encerclement vital et rotatif hydroalimentaire
Date d'inscription : 02/01/2005

MessageSujet: Re: ^Tiens, l' auteur pouri reviens ...   Mar 2 Aoû à 22:21

sheena la ferme reviens pas ici pke tu te fais chier ta rien a faire la
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Netuk



Nombre de messages : 1650
Localisation : 123 rue bidon
Date d'inscription : 22/11/2004

MessageSujet: Re: ^Tiens, l' auteur pouri reviens ...   Mar 2 Aoû à 22:43

Folle ambiance sur mon topic =). Y' a de la joie ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ^Tiens, l' auteur pouri reviens ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
^Tiens, l' auteur pouri reviens ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Tiens ça m'aurait étonnée !
» Chrétiens évangéliques atake vodouizant ak kout roch nan Cite Soley
» Inauguration du Bureau Haitien du Droit d'Auteur
» Tiens tiens tiens... Comme on se retrouve... {Flashback} [Ryuuku Gakuen]
» Chrétien de Troyes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tales Of Liberty :: Général :: Forum Creation-
Sauter vers: